Accueil du site || Actualité || Dernières actualités de la FNEC || Retour sur le 53ème Salon International de l’Agriculture 2016
Plus de 611 000 visiteurs ont arpenté les allées de la plus grande ferme de France pendant neuf jours, selon ses organisateurs, un chiffre en baisse de 11% par rapport à 2015, lorsque le Salon avait reçu 691 000 visiteurs.

Comme l’an dernier, la filière caprine était présente au Salon de l’Agriculture Porte de Versailles pour y faire la promotion de la filière et de ses produits.

stand global

Le stand « Les fromages de chèvre » était situé hall 1 et comportait plusieurs pôles d’animation

Pôle jeux et éleveurs témoins Eleveurs témoins

Pôle fabrication de fromage fromages

Pôle dégustation de fromages de chèvre par un des meilleurs ouvriers de France en crèmerie-fromagerie dégustation

Pôle avec démonstrations culinaires atelier cuisine

La FNEC a été très active pendant la semaine du salon de l’agriculture avec la coordination des éleveurs témoins caprins qui sont venus témoigner de leur métier à tour de rôle assurant une permanence continue sur le stand.

Le stand a accueilli un grand nombre de visiteurs durant les 9 jours, et la FNEC a pu rencontrer de nombreux responsables politiques en les sensibilisant aux enjeux de la filière caprine.

La FNEC a notamment rencontré : François Hollande, Manuel Valls, Stéphane Le Foll, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Alain Juppé, Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy. Politiques

Des rencontres d’intérêt pour la filière caprine (responsables d’enseignes de la grande distribution, ministres étrangers ou délégations étrangères) ont également eu lieu au cours du salon.

Rencontre avec une délégation Marocaine pour parler des particularités de la filière lait de chèvre en France

JPEG - 347.8 ko
délégation Marocaine

Les problématiques de limitation des importations et de maintien du prix du lait ont notamment été abordées. Le Salon a également été l’occasion pour la FNEC de signer la pétition pour un étiquetage obligatoire de l’origine des viandes dans les produits transformés : « ORIGINE DES VIANDES : EXIGEONS LA TRANSPARENCE » : PÉTITION POUR UN ÉTIQUETAGE OBLIGATOIRE

Le bilan de ces 9 jours est très positif.

A l’année prochaine !

Louise Estelle