Accueil du site || Dossiers || Données technico-économiques || Les résultats du Contrôle Laitier 2016 sont désormais disponibles
Édité chaque année par l’Institut de l’Élevage, en collaboration avec France Conseil Élevage (FCEL) et le Comité National Brebis Laitière (CNBL), ce compte-rendu présente les résultats des élevages bovins, ovins et caprins au contrôle laitier. Y figurent des analyses nationales et par département.

On dénombre 264 040 lactations qualifiées en 2016, chiffre en légère hausse par rapport à 2015 (+0,6%). Sur la même période, la baisse du nombre d’élevages avec lactations qualifiées se poursuit (-3%). Ces évolutions sont à mettre en relation avec l’augmentation du nombre et de la part des gros troupeaux : le pourcentage de troupeaux avec plus de 250 lactations qualifiées augmente sensiblement à 25.2% (contre 24% en 2015) et représente désormais 53,8% des lactations qualifiées (52,2% en 2015).

Les 2 races principales (Alpine et Saanen) représentent 96,9% du total des lactations prises en compte.

La part des primipares dans les lactations qualifiées recule légèrement par rapport à l’an passé (33,1%, contre 33,7 % en 2015), de même que la part des lactations « 4 et plus » qui enregistre une nouvelle baisse (23,2% du total, contre 24,4% en 2015).

La production laitière brute progresse de nouveau très sensiblement en 2016 (+24 kg) pour atteindre 949 kg par chèvre, avec une durée moyenne de lactation de 303j (+2 jours).

Fait marquant de l’année : on retrouve le niveau de production laitière de 2012, mais avec une hausse sensible des Taux Butyreux et Protéique (respectivement à 37 g/kg et 32,9 g/kg en 2016, soit +0,3 g/kg et +0,5 g/kg par rapport à 2012).

Vous trouverez ci-dessous la partie du rapport concernant les caprins (le pdf est en téléchargement à la fin de chaque article).

Pièces jointes