Accueil du site || Archives || Notes ’Quinzo’ || 2005 || Note "quinzo" : du 17 au 28 janvier 2005

Lundi 17 - mardi 18 janvier : comité professionnel Caprisud

Un bilan a été fait sur les actions réalisées dans le cadre de Caprisud en 2004, et sur les suites à donner. Les journées sanitaires (28 et 29 septembre à Monteils) ont été jugées très positives. Il paraît important maintenant de relancer un projet global de la filière sur la question sanitaire. L’élaboration d’un ouvrage de référence est souhaitée. Les formations de responsables professionnels sont aussi un outil à maintenir et à promouvoir. Il s’agit de sessions de formations de 2 jours, proposées aux éleveurs qui souhaitent s’investir en tant que responsables professionnels. On y présente notamment les chiffres clés de la filière caprine, ainsi que les principaux organismes et acteurs de la filière. On peut envisager d’élargir le public concerné, et de les proposer notamment aux techniciens caprins. Trois nouveaux projets ont été proposés, et doivent faire l’objet de réunions prochainement :
 la collecte et la valorisation des données d’autocontrôles sur les fromages fermiers (état des lieux dans les régions, perspectives au niveau national)
 la mise en place d’un appui réglementaire aux éleveurs
 une étude prospective des filières caprines dans chaque région.

Vendredi 21 janvier : rencontre syndicat caprin 05 / DSV 05

La rencontre annuelle entre le syndicat caprin et la DSV des Hautes Alpes a permis d’échanger des informations sur la situation des contrôles et autocontrôles dans le département. Un point a été fait sur le GBPH, son principe, et ses modalités de mise en place sur le terrain.

Mercredi 26 janvier : groupe de travail pour le suivi du GBPH

Ce premier groupe de travail a permis de définir les modalités du suivi de la mise en place sur le terrain du Guide des Bonnes Pratiques d’Hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers (GBPH). Plusieurs groupes de travail ont été définis :
 un comité de pilotage plénier
 un comité de suivi, plus restreint, pour le pilotage opérationnel
 un groupe spécifique chargé des formations
 un ‘groupe restreint’ pour animer la démarche et rédiger les documents de suivi

Vendredi 28 janvier : confirmation d’un cas d’ESB chez une chèvre

Le cas suspect de présence de l’ESB chez une chèvre, annoncé en fin octobre 2004, a été confirmé dans un communiqué de la Commission Européenne. La FNEC a immédiatement diffusé cette information auprès des structures départementales. Il s’agit d’un cas unique, chez une chèvre abattue et testée en 2002. Le communiqué précise que « La Commission européenne ne recommande aucune modification de la consommation actuelle de lait, de fromage et de viande provenant de caprins. » À la suite de cette confirmation, la Commission propose d’intensifier les tests de recherche de l’ESB sur les caprins pendant au moins 6 mois (200 000 tests sur des caprins sains dans l’Union) pour déterminer s’il s’agit d’un incident isolé. Ces mesures supplémentaires seront soumises aux États membres pour approbation lors de la prochaine réunion du comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale prévue les 2 et 3 février 2005.