Accueil du site || Actualité || Communiqués de presse || Communiqué prix du lait de chèvre

Communiqué

En l’absence de négociation au plus haut niveau, la crise laitière caprine perdure, et devant cette situation bloquée la colère des producteurs s’amplifie. Ces dernières heures, la montée de cette colère a gravi un nouvel échelon.

La FNEC connaît et comprend le désarroi des producteurs qui se voient infliger une baisse dramatique de leur revenu sans aucune justification sérieuse et sans négociation. Toutefois, la FNEC condamne fermement la séquestration de toute personne.

Pour éviter que cette crise ne s’aggrave encore, et n’entraîne la multiplication de ces gestes de désespoir, la FNEC appelle à une reprise des négociations et demande aux pouvoirs publics de réunir sans délai l’ensemble des acteurs de la filière au sein de l’ANICAP (interprofession nationale caprine).

Il est urgent de trouver une issue à cette crise pour préserver notre filière !

Contact : FNEC - Sophie ESPINOSA – 01 49 70 71 96

Pièces jointes