Accueil du site || Actualité || Courriers au réseau || Point sur les discussions interprofessionnelles

Note au réseau du 03/03/2011

Point sur les discussions sur le prix du lait de chèvre suite au CA ANICAP du 2 mars

Au terme d’échanges très tendus, il a été convenu par les 3 familles d’un moratoire sur le prix de base du lait de chèvre jusqu’au 1er avril 2012.

La collecte 2011 doit être au plus proche de celle de 2010. Cet engagement doit être respecté par chaque producteur. Par ailleurs, l’engagement de poursuite des efforts de réduction des importations doit être maintenu.

Toutefois la FNCL a dénoncé officiellement l’accord interprofessionnel sur le paiement du lait à la qualité pour revoir le critère cellules et souhaite remettre en place très rapidement une nouvelle grille avec un renforcement des pénalités.

La FNEC a dénoncé la brutalité des propositions faites à ce jour en terme de pénalités, qui impacteront fortement le revenu des producteurs déjà bien mis à mal avec la hausse des charges.

La FNEC a demandé une mise en application de façon progressive en prenant le temps de réfléchir aux conséquences et aux moyens techniques à proposer aux producteurs, ce qui a été refusé, les entreprises souhaitant appliquer une nouvelle grille dès le 2ème semestre 2011. Celle-ci reste à définir.

Les arguments étayés sur la hausse des charges et leur impact sur le revenu des élevages ont été entendus mais pas pris en compte. Nous sommes aujourd’hui victimes du chantage des entreprises, sous prétexte, une fois de plus, du besoin d’équilibrer leurs comptes.

La FNEC est favorable à un accord national qui permette de fixer un cadre et éviter les dérives, mais seulement s’il y a une réelle négociation. Or aujourd’hui, on ne nous laisse le choix qu’entre une baisse sur le prix de base ou via le critère cellules ! Baisse qui sera automatiquement redonnée à la grande distribution, comme l’ont été toutes les précédentes !

Les discussions nationales vont se poursuivre pour trouver un accord. Nous vous avons fait part des échanges d’aujourd’hui afin que vous soyez au courant de l’état des discussions et que vous continuiez de relayer la position de la FNEC : maintien du prix de base et en cas de révision de la grille cellules, que celle-ci soit réellement négociée étroitement et de façon intelligente avec les producteurs.