Accueil du site || Actualité || Courriers au réseau || Assemblée Générale de la FNEC : ce qu’il faut retenir

L’Assemblée Générale de la FNEC s’est tenue le 8 mars 2012 à Paris sous la présidence de Jacky Salingardes, président de la FNEC. Après l’huis-clos statutaire, Frédéric Blanchard, Franck Moreau et Marc Lesty respectivement vice-présidents et secrétaire général de la FNEC ont présenté le rapport d’activité. Le zoom a été fait sur quelques dossiers marquants en 2011 :

- la réglementation paquet hygiène, avec la sortie de la note de service DGAL sur la flexibilité pour les ateliers fermiers, et la réglementation étiquetage (décret fromage notamment)

- les projets de recherche et développement en filière fermière, avec notamment le guide d’intervention sanitaire et les suites prévues, et le projet FERLIS visant à obtenir la « tolérance listeria » pour 3 types de fromages

- le retour sur les évènements laitiers, dont la grande mobilisation nationale caprine du 13 décembre à Surgères

- l’alimentation caprine, avec la sortie du guide alimentation et l’avancement du projet SYSCARE

- l’identification électronique et la traçabilité, avec les problèmes de contrôles conditionnalité

Ensuite, après une présentation de la conjoncture laitière par Gérard Barbin (Institut de l’Elevage), Franck Moreau et Jacky Salingardes sont revenus sur les dernières actions syndicales (blocage du site Terra Lacta de Mareuil sur Lay) et la nomination du médiateur. Ils ont fait part des conclusions de la table ronde organisée la veille au cabinet du ministre de l’agriculture, en présence de la FNEC et des principales entreprises.

Marie-Thérèse Bonneau, secrétaire générale adjointe de la FNPL, est venue témoigner son soutien à l’action de la FNEC. Jacky Salingardes en a profité pour remercier à nouveau la FNPL de son soutien sur ce dossier.

Après le traditionnel buffet fermier, Xavier Beulin, président de la FNSEA, est intervenu devant une salle attentive pour témoigner son soutien à la FNEC et pour apporter des éléments sur les négociations concernant la réforme de la PAC, sur la compétitivité de l’agriculture et autres sujets d’actualité.

Frédéric Blanchard a ensuite introduit le débat fermier avec la salle, qui a permis de réaffirmer que les producteurs doivent encore progresser dans la formalisation de leur plan de maîtrise et dans la professionnalisation de la filière. Différents axes de travail ont été évoqués ainsi que la nécessité de mieux structurer la production laitière fermière.

Après le discours du président de la FNEC, M. Eric Allain (Directeur Général des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires, au ministère de l’agriculture) s’est exprimé. Il a notamment confirmé le soutien des pouvoirs publics à la filière dans le cadre du plan stratégique, et a rappelé que l’Etat attend des engagements clairs de la part des entreprises suite à la table ronde qui a eu lieu le 7 mars.

Vous trouverez ci-après quelques présentations :

Pièces jointes