Accueil du site || Archives || Conjoncture et prix du lait || Prix du lait de chèvre : les producteurs s’impatientent

Aujourd’hui, 15 jours après le communiqué du médiateur, les enseignes de la grande distribution tardent à donner leur accord sur l’application des recommandations du médiateur (60 € / 1000 L).

Or il est urgent de donner un signal très fort aux éleveurs de chèvres.

La collecte de lait de chèvre poursuit sa baisse ( - 10 % selon le dernier sondage hebdomadaire FranceAgriMer), des centaines d’exploitations caprines sont en train de disparaître et les coûts de production sont encore prévus à la hausse (indice IPAMPA lait de chèvre). Les producteurs ne peuvent plus attendre !

Il est donc urgent de revaloriser le prix du lait aux producteurs dès le 1er juillet, en répercutant dans les prix de vente industriels les hausses techniques recommandées par le médiateur.

La FNEC appelle les enseignes de la grande distribution à appliquer sans délai les recommandations du médiateur. Si la grande distribution reste sourde à cet appel, les producteurs reviendront manifester dans les rayons des enseignes qui ne joueront pas le jeu.

Les recommandations du médiateur doivent donc s’appliquer sans délai. Les producteurs dans le désespoir ne mourront pas la bouche ouverte.

Pièces jointes