Accueil du site || Archives || Conjoncture et prix du lait || Prix du lait de chèvre : les recommandations du médiateur s’appliquent progressivement

La FNEC se félicite de l’aboutissement de la médiation qui a abouti à la recommandation de hausse technique de 60 € / 1000 litres pour le lait de chèvre. Cet aboutissement est le fruit de la mobilisation de tout notre réseau depuis bientôt un an.

Ces hausses de prix du lait permettront d’apporter enfin un peu de visibilité aux producteurs après 3 ans d’une crise sans précédent pour la filière caprine. Mais la situation reste difficile pour les producteurs : la collecte de lait de chèvre poursuit sa baisse (- 9 % selon le dernier sondage hebdomadaire FranceAgriMer), signe que les difficultés perdurent. Les coûts de production sont encore prévus à la hausse (indice IPAMPA lait de chèvre). Ainsi, de nombreuses exploitations risquent encore de disparaître.

Les effets de cette médiation se concrétisent progressivement dans les annonces de prix du lait de chèvre des entreprises pour le 3ème trimestre, où les 60 € / 1000 litres s’ajoutent aux hausses déjà appliquées en début d’année, pour la plupart des entreprises, conscientes qu’elles doivent investir pour l’avenir de la filière.

Celles qui s’en tiennent encore aux recommandations de la médiation sans tenir compte des hausses du 1er semestre devront très rapidement prendre conscience qu’elles mettent en péril leurs producteurs.

Pièces jointes